Recherche – Action

Préambule

GlobeConteur, association d’Education Populaire autour de la transmission sensible de l’Histoire PAR les citoyens souhaite ouvrir son terrain d’action à des partenariats de recherche. 

Les deux terrains d’observation que nous ouvrons sont:

Pour travailler en co élaboration avec des chercheurs, nous batissons des coopérations avec des Laboratoire de recherche (Pleiade Sorbonne) et des chercheurs (Klask, Nicolas Dupuis).

Pour le second terrain de recherche, nous échangeons depuis fin 2019 à la mise en place d’un partenariat avec Klask. Ce partenariat débute en 2021 et nous faisons actuellement appel à une recherche de financement.

KLASK est une association fondée à Nantes par deux docteur·e·s, une biophysicienne et un philosophe. Elle réunit aujourd’hui des dizaines de docteur·e·s qui partagent l’envie de mettre leurs compétences techniques et transversales en recherche au service de l’innovation sociale et sociétale.

  • La mémoire vive d’un territoire: En quoi le recueil par les citoyens de la mémoire locale participe au « faire territoire », à l’inclusion de toutes et tous dans un espace donné?
  • Le lien social et l’histoire collective: En quoi la transmission d’histoires vécues permet d’affirmer sa place dans la société et la création d’un récit commun?

PHASE 1 : 2020/21

Cadre théorique : un temps est dédié pour capitaliser sur les connaissances existantes de l’équipe de Globe Conteur et les placer dans un cadre plus large dE connaissances établies (sociologie, psychologie, neurosciences, médecine, histoire, etc). Ce temps est important pour valoriser l’expertise existante et obtenir une vision globale des connaissances acquises (technique de l’écoute sensible, place de l’individu dans l’histoire et sur le territoire, développement des facultés psychosociales, affirmation de soi, etc.).

  • Liens avec des chercheur·e·s et laboratoires de recherche : une liste de liens possibles avec les chercheur·e·s autonomes, ou au sein de pôles de recherche publique est établie, des premières mises en contact sont lancées. Cela permet d’avoir davantage de soutien théorique, et une visibilité des actions de Globe Conteur dans le milieux de la recherche. Ces liens pourront être utiles en cas de projets de recherche futurs ou pour des interventions ponctuelles dans les projets de Globe Conteur.
  • Préparation de l’analyse et de l’évaluation du projet : il est nécessaire de préparer et prioriser les points qui seront analysé et évalués avant que le projet commence. Cela permet de mettre en place une manière de récolter les données efficiente.
  • Réalisation d’un état de l’art : l’équipe de chercheur.e.s associés au projet pourront réaliser un état de l’art dans le but de mettre en évidence les connaissances scientifiques et les initiatives professionnelles existantes en lien avec le projet de Globe Conteur (rompre l’isolement, créer du lien entre les personnes, animer la vie locale, transmettre des récits de vie, etc.).

 

PHASE 2 : 2021

  • Observation des formations : un temps d’observation fine, avec une posture objective/tiers. Ce temps est nécessaire pour rendre aux équipes (professionnels, animateurs, directeurs) un point de vue/analyse qualitative du déroulé des formations et de leurs pratiques.
  • Coordination de la récolte de données : les chercheur·e·s de Klask soutiennent les équipes de Globe Conteur et coordonnent la récolte de données et des moyens d’évaluation. Il s’agit de co·opérer et transmettre les bonnes pratiques dans la matière, ainsi que d’apporter un regard scientifique sur les méthodes employées pour les valider, les adapter ou en proposer de nouvelles.
  • Apport de connaissances : les chercheur·e·s de Klask font des interventions courtes sur des sujets précis pour apporter des connaissances spécifiques, des donnés, présenter des expériences, poser un cadre conceptuel. Répondre à des questions pointues sur les méthodes (écoute, recueil, collecte, diffusion, etc.).
  • Préparation des donnés et évaluation en temps réel.

 

PHASE 3 : Fin 2021

  • Évaluation : analyse détaillée du déroulé de projet et des outils employés, réalisée en coopération avec les équipes de Globe Conteur dans l’idée de transmission de compétences. Les chercheur·e·s garantissent un temps de réflexivité et encadrent les échanges pour capitaliser sur les actions réalisées et pour valoriser compétences des équipes participantes.
  • Analyse : un temps d’analyse des donnés, des observations avec les équipes de Globe Conteur. Il s’agit d’un temps d’échanges sur les pratiques d’analyse en temps que telles. L’importance de la préparation en amont, les moyens de la rendre plus efficace, les retombées, etc.
  • Écriture d’un article scientifique : réalisée en coopération avec l’équipe de Globe Conteur. Il s’agit de rédiger au moins un article valorisant les apports de connaissances du projet réalisé.
  • Rédaction d’un rapport d’évaluation sur la coopération entre Globe Conteur et Klask : il s’agit de valoriser et capitaliser sur les efforts de coopération entre les deux associations. Quels ont été les points forts et faibles, y a t’il une pluvalue, si oui, laquelle, à travailler avec des chercheur·e·s de cette manière pour un projet associatif, les regards des équipes sur les métiers des un·e·s et des autres à-t’il changé ?

 

Pour quoi s’entourer de Klask?

 Proximité : Klask travaille avec des chercheur·e·s présent·e·s localement. Cela veut dire qu’il n’y a pas besoin de déplacements, que les chercheur·e·s peuvent être présent·e·s facilement et de manière constante voire continue sur le terrain d’actions de Globe Conteur.

  • Agilité : les chercheur·e·s qui coopèrent avec Globe Conteur sont soutenu par tout un collectif de chercheur·e·s bénévoles présent·e·s localement. Cela veut dire qu’ils peuvent compter sur une entraide, quelle soit théorique, matérielle ou logistique.
  • Expertise : Il y a au sein de Klask deux chercheurs pluri- et interdisciplinaires hautement qualifiés dans les domaines de la mémoire et de la transmission qui sont disponible et co-construisent la mission (ils sont impliqués dès le départ). Ces deux chercheur·e·s sont aussi soutenus par d’autres bénévoles fortement intéressé·e·s par les thématiques des actions de Globe Conteur. Travailler avec des chercheur·e·s de métier est un gage non seulement de qualité et efficacité dans l’analyse des impacts de l’association, mais aussi d’une vision holistique et ambitieuse de ses actions.
  • Mise en relation avec la recherche publique : Klask est un excellent moyen de créer et/ou renforcer les liens avec la recherche publique, grâce à son réseau en lien avec des laboratoires de recherche universitaires.

 Retombées attendues pour Globe Conteur

  •  Compétences : Klask a pour but la transmission de connaissances et compétences scientifiques. Notre mission va au delà de la réalisation d’une analyse d’un projet, nous avons l’ambition d’encapaciter l’équipe de Globe Conteur en termes de conduite de recherche.
  • Recherche : les connaissances produites par les actions associatives peuvent être sous-estimées. Notre accompagnement vise à faciliter la valorisation de ces actions et de leur importance pour la science. Il peut être le fondement d’un futur projet de recherche à part entière sur les actions de Globe Conteur.
  • Valorisation des connaissances produites : Klask milite pour la reconnaissance de l’importance des expériences, donnés, compétences et connaissances en recherche produites par le secteur associatif. Il s’agit de valoriser les acteur·rice·s associatifs voulant agir localement pour la transmission intergénérationnelle (équipes des EHPAD, aidants à domiciles, travailleurs sociaux, équipes des résidences seniors, etc.).
  • Mesure d’impact : l’équipe de Globe Conteur pourra mesurer elle même les impacts de ses actions sur deux temporalités : en temps réel et juste après les événements. C’est une manière de capitaliser sur ses actions directement dans l’association, sans passer par des organismes extérieurs et a posteriori.

Point sur la méthodologie de recueil des données :

  • Classifications :
    • Par cadre de collecte :
      • Via les GlobeCollecteurs citoyens
      • Via les GlobeTerritoires
      • Via des actions Evenementielles et partenariats
      • Via Nos mémoires vives
      • Via Par ateliers Petite Histoire Grande Histoire ? (non publié)
    • Répartition Souvenirs/anecdotes ?
    • Répartition des Petites histoires :
      • Celles liées à un évènement historique* Liées à la mémoire collective, archivée, transmise par l’éducation. Définir ce qu’est un évènement historique
        • Lesquels ? Que classifie
      • Celles non liées à un évènement historique*Mémoire individuelle, pas forcément de trace écrite, peut être influencée par les émotions ou d’autres évènements, oubliée en partie.
        • Quel thème ?
      • Répartition par thématiques
      • Nature des émotions exprimées
        • De l’histoire
        • Du globeconteur (différence H/F ? par age ?)
      • Sens du partage de CETTE histoire ?
      • Médias choisi
      • Année de l’histoire (quelle période dans la vie de la personne ?)
      • Localités de l’histoire : si histoire racontée sur le site même du vécu, cela peut faire raviver des sensations, des émotions, des souvenirs plus précis, ravivés.

—–

Une partie de ces données est accessible par le Back Office de GlobeConteur qui dispose d’une modalité de tri (par année, par thème, par globeconteur, par cadre de collecte…) et la seconde partie de la collecte de ces données nécessite d’écouter ou de lire les histoires unes à unes.

L’enjeu pour Klask et GlobeConteur est triple :

  • Définir ce que semble nourrir le partage de ces récits de vie au conteur, collecteur et au citoyen (en amont de Mémoire et Transmission),
  • Mieux coordonner l’accès au souvenir. A quel type de mémoire il fait référence (sémantique, épisodique, procédurale, etc.). Quels outils de collecte sont les plus adaptés en fonction du type de mémoire ? Peut-on utiliser le lieu ou se déroule le récit comme lieu de recueil de ce récit (amener la personne sur place, par exemple) pour raviver d’autre souvenirs, créer davantage de lien, de comparatifs passé/présent ?
  • Observer si des éléments constitutifs d’un récit collectif émergent de cette première analyse (et pouvoir les croiser/vérifier lors du programme Mémoire et Transmission)